Le sommeil

Le sommeil

Conséquences du manque de sommeil

– La fatigue mentale peut entraîner une diminution de la concentration, des troubles de la vigilance, un manque d’énergie et un risque accru d’accidents de travail ou de la route

– Les troubles de l’humeur peuvent affecter la vie sociale et conduire à un état dépressif

– La fatigue physique peut être responsable de chutes ou de fractures

– Une envie excessive de manger peut engendrer un surpoids

– Un affaiblissement du système immunitaire peut provoquer des infections diverses

– la perturbation du métabolisme augmente le risque de développer certaines maladies : des accidents vasculaires cérébraux, un diabète, une hypertension artérielle, certains cancers…

Trucs et astuces pour bien dormir 

Répéter les mêmes gestes avant d’aller au lit.
Certains aiment lire ou écouter de la musique apaisante. D’autres préfèrent méditer, faire des exercices de relaxation ou même compter les moutons. On peut aussi s’imaginer en train de dormir. L’important est d’en faire une habitude pour créer un rituel avant le coucher. Le but est d’apprendre à notre corps que c’est le moment de s’endormir : c’est un temps de préparation au sommeil. Il est aussi préférable de ne pas écouter la télé à l’endroit où l’on dort. En effet, la chambre à coucher doit le plus possible servir uniquement à dormir.

Être le plus constant possible pour les heures de coucher et de réveil.
Se lever aux mêmes heures tous les jours, même la fin de semaine, favorisera un bon rythme d’éveil et de sommeil.

Faire attention à notre estomac.
Il ne faut pas aller au lit avec l’estomac vide et ne pas prendre un repas lourd près de l’heure du coucher. Si l’on a faim, on choisit une collation légère. Il faut éviter de trop boire en soirée afin de ne pas se lever plusieurs fois pour aller faire un tour aux toilettes

Faire de l’exercice.
La pratique régulière d’exercices facilite l’endormissement et le sommeil profond. Il est toutefois préférable de s’entraîner l’après-midi ou de faire en sorte qu’il y ait au moins de deux à trois heures entre l’activité et le moment d’aller au lit. Il faut aussi faire attention aux jeux vidéo et aux activités sur l’ordinateur ou à toute autre pratique qui nous stimule.

Éviter les stimulants.
On doit éviter la caféine avant d’aller au lit (café, thé, chocolat, colas et boissons énergétiques), car celle-ci demeure dans notre organisme de trois à cinq heures en moyenne. Certaines personnes en ressentent même les effets pendant douze heures! Même si la caféine n’empêche pas toujours de dormir, elle dérègle les cycles du sommeil et réduit la qualité du sommeil profond.

Remèdes naturels.
Un diffuseur d’huile essentielle de lavande peut également favoriser l’apaisement et donc l’endormissement. Verser 3 gouttes d’huile essentielles de lavande dans votre diffuseur avant d’aller dormir et faites un exercice de respiration consciente, vous verrez, vous vous sentirez beaucoup plus serein. Vous pouvez également réaliser quelques postures de Yoga, qui vont permettre au corps et à l’esprit de relâcher les tensions quelconques accumulées au long de la journée et permettre à ceux-ci un relâchement. La méditation peut également aider à trouver le sommeil.

Dans notre société moderne, on trouve souvent qu’on manque de temps, que les journées sont trop courtes pour nous permettre de faire tout ce qu’on veut, que ce soit pour le travail, les tâches ménagères, l’école ou les loisirs.

Certaines personnes ont tendance à vouloir gagner du temps en dormant moins. C’est une très mauvaise idée, parce que si on dort moins, on a moins d’énergie pour faire les activités de la journée. Penser que dormir est une perte de temps est une erreur, car on doit miser sur sa santé.