La méditation

La méditation

Il existe de nombreuses idées différentes, voire contradictoires à propos de ce qu’est la méditation mais l’approche fondamentale est la nécessité, pour le méditant, de comprendre la nature de son mental plutôt que de batailler avec lui.

Comprenez bien que la méditation n’a rien à voir avec la vie de moine ou ascétique qui cherche à se couper du monde comme c’est trop souvent perçu. Ce n’est pas non plus une croyance ou une religion. Vous n’avez pas besoin de changer votre vie pour vous ouvrir à la méditation. La méditation est une qualité en vous qui est simplement un détachement ou dit autrement une vigilance intérieure et une pleine conscience dans le moment présent.

Il existe de nombreuses techniques de méditation qui aident le débutant à découvrir et à rentrer en contact avec son intériorité. Mais en mon sens, la méditation n’est pas une technique, elle est une compréhension, une prise de conscience de ce que nous sommes réellement. Cette compréhension finale est souvent encore bien lointaine pour nous et c’est pourquoi les techniques de méditations sont nécessaires, jusqu’à ce que l’état de méditation soit devenu, non pas simplement une expérience ponctuelle mais une part intrinsèque de nous-même, tout comme la respiration par exemple.

C’est en nous et uniquement en nous, que nous pouvons trouver la relaxation profonde, le calme et le véritable amour. Attention, se concentrer et fixer son attention sur une chose ou une autre ce n’est pas méditer, c’est se relaxer, faire de la relaxation (qui a également beaucoup de bienfaits, je vous l’explique également dans cet article). La méditation n’est pas non plus de l’introspection. L’introspection est une réflexion à propos de ce que vous êtes ou faites.

Méditer, c’est simplement être ici et maintenant, encré au moment présent.  Méditer, c’est pratiquer, c’est s’asseoir sur son coussin, sur sa chaise, dans son jardin, dans son lit et cheminer. C’est se frotter à un nouveau monde, à un nouveau mode de pensée et à de nouvelles perceptions. C’est cheminer vers soi-même. Vous aurez beau lire tout ce que vous pouvez lire sur la méditation, vous n’en retirerez rien tant que vous ne pratiquerez pas, sous quelque forme que ce soit.

Ne soyez pas sérieux à propos de la méditation. Soyez léger. C’est une chanson à chanter, une danse à danser. Prenez-la comme un amusement et vous serez surpris : si vous pouvez être non-sérieux avec la méditation, elle grandira encore plus en vous.

N’en faites pas un but ; appréciez le seul acte de vous asseoir silencieusement, de fermer les yeux et d’être simplement présent dans ce moment.

Des millions de gens manquent la méditation car elle a pris une fausse connotation. La méditation a l’air d’une chose très sérieuse, d’une chose aux apparences sombres, comme si c’était seulement pour des gens qui sont sans vie, tristes, sérieux, avec des visages graves qui ont perdu la festivité, l’amusement, l’enjouement, la célébration.

En fait, la festivité, l’amusement, l’enjouement, la célébration, sont proprement les qualités de la méditation. Une personne vraiment méditative est légère ; la vie est amusante pour lui, la vie est un jeu, une pièce de théâtre. Il l’aime énormément. Il n’est pas sérieux. Il est complètement relaxé.

La méditation est notre nature – c’est nous, c’est notre existence. Nous ne pouvons pas l’avoir. Ce n’est pas une chose. C’est nous.